¿ Qué tal con el calendario maya ?

Aujourd’hui on innove (!!!) avec, pour la première fois, un article psyché afin d’ouvrir un peu votre joli esprit si rationnel et cartésien.

Vous avez sûrement déjà du entendre parler du calendrier maya (par exemple, à l’occasion d’une fin du monde imminente, un certain 22 décembre 2012) mais peut-être moins des « kin » qui l’accompagnent. A Capilla (cf. article précédent), parler de « serpent auto-existant », de « graine rythmique » ou de « singe galactique » ne semble étrange à personne, et c’est tout naturellement qu’on nous a proposé de calculer notre kin. Après avoir découvert que Guillemette est une « main résonnante » et que je suis « magicienne donnant le ton », Martin, devenu expert en à peine une semaine, nous explique globalement comment ça fonctionne :

L’année se découpe en 365 jours, repartis en 13 cycles de lune de 28 jours chacun (ce qui seraient les équivalents en gros de nos mois, en un peu plus court).

Les bons en maths auront remarqué que 13 x 28 = 364, et non 365 ; ce petit jour en plus, appelé « Dia fuera del tiempo », c’est le 25 juillet. Il scelle le cycle de l’année et serait dédié à la réflexion et au pardon. Le lendemain, le 26 juillet, est fêté le « nouvel an maya » (grosse teuf en Bolivie et au Pérou apparemment ! on rate ça malheureusement…).

L’intérêt de découvrir ce calendrier différent, à part d’avoir des mois plus courts, est que chaque semaine, chaque cycle lunaire (mois) et chaque année sont placés sous des signes qui en donnent la tonalité.

Par exemple, cette semaine (du 24 février au 8 mars) nous sommes sous le signe du guerrier jaune (symbole de force et de capacité à communiquer) cristal (représente la coopération/la collaboration et l’universel/le général). Et cette année sous le signe de la lune rouge (synonyme d’ouverture d’esprit, de spiritualité et d’émotions primaires) solaire (intention et réalisation).

Ces signes sont regroupés en familles : rouge (ils initient), blanc (ils approfondissent), bleu (ils transforment) et jaune (ils font maturer). Et s’accompagne d’un « ton », qui le précise.

Les signes/kin existent également pour chaque personne, et sont déterminés selon la date de naissance, un peu à la manière des signes astrologiques occidentaux dont nous sommes plus familiers.

Un site pas mal fait pour se distraire un peu et découvrir votre kin maya (attention, calculs en vue !).

Pour avoir une idée de sa signification vous pouvez vous reportez aux indications qui suivent, ou faire une ptite recherche internet.

20 sellos (signes) pour 4 familles :

Rouge (initier) : dragon, serpent, lune, voyageur du ciel, terre.

Blanc (approfondir) :vent, enlaceur des mondes, chien, magicien, miroir.

Bleu (transformer) : nuit, main, singe, aigle, tempête.

Jaune (maturer) : graine, étoile, humain, guerrier, soleil.

Qui s’accompagnent de 13 tons :

  • magnétique : objectif et unification
  • lunaire : polarité et équilibre
  • électrique : service et gratitude
  • auto-existant : définir et modeler
  • harmonique : pouvoir/autorité et resplendissement
  • rythmique : égalité et équilibre/harmonie
  • résonnant : canaliser/harmoniser et inspirer
  • galactique : intégrité/pureté et union
  • solaire : intention et réalisation
  • planétaire : perfectionner et manifester/révéler
  • spectral : libérer et découvrir
  • cristal : collaborer et universalité
  • cosmique : transcender/rayonner et présence

Cet article est un résumé grossier, un condensé sans grandes nuances de recherches internet en espagnol traduites à la vite. Il est seulement destiner à vous donner un aperçu infime de ce que peut être l’oraculo maya ; à vos claviers et vos bouquins pour en savoir plus !

Et n’hésitez pas à lachezzzzz vos com’ssss avec votre signe, on est curieuses de découvrir la vraie nature de ceux qu’on fréquente héhé…

Lila

Advertisements

5 thoughts on “¿ Qué tal con el calendario maya ?

  1. ¡Hola chicas! aqui en Mexico y en Guatemala no es Kin pero es Nawales. C’est un peu sur la même base, c’est un cycle de 20 Nawales qui se répète, chaque Nawales correspond à une énergie. Ce qui définit la personne en fonction de son jour de naissance (je suis Aq’ab’al, ce qui correspond à une chauve souris) et ça définit aussi l’énergie du jour. Il parait que le 12 mars c’est un jour b’atz est donc que c’est un bon jour pour le voyage !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s