Impressions boliviennes

Impressions fausses

En arrivant, on s’est rendues compte peu à peu que tout (ou presque) ce qu’on nous avait dit sur la Bolivie s’avérait… faux !

A savoir : « En Bolivie, faites une croix sur la wifi, il n’y a tout simplement pas internet (faux), pas d’eau chaude non plus (plutôt faux), pas de Coca-Cola (archi-faux), la viande n’est pas de bonne qualité donc les gens n’en mangent pas (plutôt vrai mais faux), les gens ne sont vraiment pas très aimables (faux) et vous allez voir, le mal de l’altitude c’est terrible on ne peut pas y couper (faux) ! mais par contre, truc cool, TOUT se négocie, et beaucoup, tu peux descendre le prix de 10 à 1 bolivianos (faux) ! ».IMG_7781

Impressions culinaires

Après 2,5 mois d’empanadas, de pizzas et de raviolis argentins, on découvre les marchés de la Bolivie et nous tombons follement et instantanément en amour avec ce pays !

Manger au marché (petit déj’, déjeuner, goûter…) devient une de nos activités principales et favorites. Dans nos choix number one, nous avons élu l’api, boisson délicieuse à base de farine de mais violet, cannelle, clous de girofle et citron, qui se prend le matin, bien chaud, accompagné de bunuelos ruisselants de graisse (sorte de beignets frits arrosés de caramel) pour le petit déjeuner. N’oublions pas, l’extase procuré par les milliards de jus de fruits frais que l’on nous fait à la demande, nous permettant les combinations les plus folles (fruits de la passion-carambole-mangue-papaye, ou moins connu : le lucuma, le). Pour ceux qui rechercheraient plus d’exotisme, pas de problèmes : un tas de boissons toutes plus improbables les unes que les autres (linaza [citron, canelle, clous de girofle], quinoa + du lait concentré, farine de mais + sucre, gélatine liquéfiée…), distribués dans des sachets plastique avec paille incorporée.

IMG_7316 IMG_7315 IMG_7150IMG_7162   IMG_7088IMG_7155 IMG_7105

Pour le déjeuner, notre récente végéteranitude nous oriente vers les soupes plutôt que vers les abats de porc frits (et on aurait apparemment plutôt raison, tous nos potes étant tombés malade à La Paz après des expériences carnassières improbables). Parmi elle, la sopa chairo, incontournable et délicieuse [recette: eau, habas peladas, guisantes, carottes, pommes de terre, chuno molido, mais, blé, oignons, poivre, ail, sel, menthe, cumin, origan, persil…]. A part ça, c’est la teuf des pommes de terre, du mais et du quinoa !

Impressions de rue

Bolivie, pays où se côtoient la jungle amazonienne et les pics enneigés, les cireurs de chaussures encagoulés et les cholas noyées dans leurs triples épaisseurs de jupes, sous leur chapeau melon.

IMG_7756

Ici, on dirait que tout se passe dans la rue. On y mange, on y vend, on y manifeste, on y organise des événements culturels/politiques/sociaux/artistiques…

A Potosi, en une seule journée on a pu voir, en ne sortant au total qu’une heure et demi dehors : une ribambelle d’enfants manifestant pour leurs droits et contre la violence infantile, des travailleuses sexuelles réclamant des locaux à la mairie, un concert de militaires sur la place publique…

 IMG_6781 IMG_6782IMG_6774

A La Paz, ville barjo où on a aussi notre dose de surprises journalières ! Des manifestations étonnantes (chacun son chien/chat dans les bras et en avant contre la maltraitance des animaux), des événements incongrus (un concert de vegans pour le jour de la Pachamama), des expériences innovantes (se noyer dans une marée des collégiens pré-pubères, piaillant et courant dans tous les sens, les bras chargé de gâteaux et chips en tout genre) ou des spectacles improbables (un théâtre privatisé par un régiment de soldats en uniforme attendant bien sagement sur le trottoir, ou une femme en costume de zèbre faisant des acrobaties au feu rouge).

IMG_7119 IMG_7123

Au marché d’El Alto, on comprend ce que tout le monde entendait par « chaos urbain ». On arpente les allées accompagnées d’un colombien fou, collectionneur de jouets anciens  et on découvre avec amusement que s’y côtoient des bouteilles de Coca vides, des dentiers usagés, des membres de barbie sans la-dite barbie, des masques effrayants de carnaval, des pédales de voiture, des fœtus de lama…

IMG_7273

On a également le droit à notre quart d’heure de gloire lors d’un défilé de collégiens en costume traditionnel qui, après qu’on leur ait demandé de les prendre en photo, nous font tourner d’un groupe à un autre en hurlant « una foto con las gringitas ! ». Intéressante expérience du regard inversé !

IMG_7302 IMG_7298

Et puis à Copacabana, le meilleur pour la fin (de notre séjour bolivien), nous arrivons pile pour la fête de la Croix ! Le principe est simple : pendant trois jours, du 1er au 3 mai, la ville est assiégée par une horde de bolivien-nes venu-e-s de tout le pays pour défiler en costumes : traditionnels pour les femmes « âgées » (le style chola décliné sous toutes les formes et couleurs possibles) ou version majorettes sur-sexy et sur-colorées pour les jeunes, tandis que les hommes portent des masques de diablo (ou “el tio”, le dieu protecteur des mines, presque autant populaire que Jésus Christ lui-même !!!). On comprend bien vite que ces trois jours sont des jours de débauche TOTALE, chacun-e sa paceña (bière locale, sponsor du carnaval, édition spéciale chaque année à cette occasion, attention!) à la main dès 12h, et ça ne s’arrête pas une minute de boire ! (d’ailleurs, voir une chola de 70 ans complètement ivre et euphorique est un spectacle absolument divin). A cette occasion, la ville se transforme donc en pissotière et poubelle géante, mais les gens chantent, dansent, paraissent plus heureux que jamais. L’alcool, quel breuvage magique tout de même !

 IMG_7606 IMG_7615 IMG_7632 IMG_7643  IMG_7653 IMG_7663 IMG_7669 IMG_7689 IMG_7704 IMG_7714 IMG_7716 IMG_7731 IMG_7734 IMG_7737 IMG_7759 IMG_7762IMG_7779IMG_7645

Advertisements

One thought on “Impressions boliviennes

  1. Salut les filles!!! Truc de ouuuuf’ malade! Devinez quoi?! Et bien, nous aussi on était à Copacabana pendant ce wkd de débauche (comme vous dîtes si bien)! C’est vraiment dommage qu’on se soit loupées, on aurait bien aimé vous revoir pour que vous puissiez nous raconter toutes vos aventures en direct live. Vos articles sont toujours aussi bien écrits 🙂 La bise et à bientôt sur la route!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s